C’est en 2013 que le label français « French Tech » a vu le jour pour la première fois. C’est à la fois l’appellation d’une marque commune attribuée aux start-ups innovante du secteur numérique et la désignation des pôles métropolitains officiellement reconnus pour abriter des start-up à succès innovantes dans ce secteur partout en France. Il s’agit là d’une initiative de l’Etat née du désir d’encourager le lancement d’entreprises qui recrutent et génèrent des revenus économiques substantiels. C’est une ambition participative, initiée par l’Etat et portée par l’ensemble des intervenants du secteur numérique. Elle s’articule autour de trois volets.

D’abord, impulser l’écosystème local et favoriser le développement des entreprises et l’innovation. Ensuite, appuyer et soutenir les structures existantes et fédérer les efforts des sociétés qui essaient de se développer. Enfin, il s’agit de faire rayonner l’ensemble à l’international en portant les start-up innovantes et booster leur présence à l’étranger afin d’attirer de nouveaux entrepreneurs en France et diversifier ainsi l’offre et mieux développer l’écosystème entrepreneurial local.

Lyon figure parmi les neuf premières métropoles françaises à obtenir le label « French Tech » en novembre 2014. Les autres métropoles sont Bordeaux, Grenoble, Lille, Nantes, Rennes, Aix-Marseille, Toulouse et Montpellier. Aujourd’hui, Lyon French Tech représente 7000 entreprises dans le secteur numérique, dont 87 sociétés en phase de développement croissant sur des secteurs innovants et environ 42000 emplois. C’est surtout un écosystème performant, dynamique, qualifié et diversifié composé d’entreprises structurées, des filières réparties un peu partout sur le territoire français et à l’étranger, des succès à l’échelle nationale et internationale, des plans d’investissement dédiés aux entreprises innovantes dans le secteur de la technologie et des services d’orientation et d’accompagnement à chaque étape du processus du développement de la structure existante.

Bénéficiant du label « Métropole French Tech » pour une durée de 3 ans renouvelable, Lyon a pour ambition de favoriser la création de 100 nouvelles entreprises annuellement et ce, dans des secteurs variés, aussi bien dans l’industrie que l’environnement ou encore la technologie et d’appuyer le rayonnement des structures existantes à l’international. Lyon French Tech c’est la création de structures entrepreneuriales mais aussi de pépinières d’entreprises et des fablabs (laboratoires locaux de recherche et développement et lieux d’accélération encourageant l’innovation et la création) et l’organisation de dizaines de sessions de formations en faveur des entrepreneurs et autres acteurs des secteurs dédiés. A noter que dans la région Rhône-Alpes, plus de 60 000 d’employés travaillent dans le secteur du numérique.